#JeSuisCamerounaisEtJeBlogue : entre blogging, rencontres et fou-rire

#JeSuisCamerounaisEtJeBlogue
On apprend à bloguer en s’amusant. On fait des rencontres incroyables. Le tout dans une ambiance bon enfant.
Revivons en couleur la session de samedi 24 février 2018 : 

On apprend à bloguer en s’amusant. On fait des rencontres incroyables. Le tout dans une ambiance bon enfant. Revivons en couleur la session de samedi 24 février 2018.
Des apprenants très attentifs

On lance les hostilités avec une dizaine de minutes de retard. Mauvaise option certainement, mais on attendait que la salle soit pleine ! En plus, le coach Henri Lotin avait signalé qu’il serait en retard…

A l’heure du début des travaux, l’Espace des Cultures Numériques de l’Institut Français du Cameroun (antenne de Douala) grouille de monde. Pas moins d’une cinquantaine de personnes (de toutes les tranches d’âge) sont confortablement assises. Têtes baissées, chacun est connecté sur les réseaux sociaux via son Smartphone. La salle est calme, certains participants se disent sûrement qu’ils se sont trompés de lieu, car ils savent que les blogueurs camerounais sont généralement de grands bavards. Cette ambiance un tout petit peu morose au début est donc surprenante.

On apprend à bloguer en s’amusant. On fait des rencontres incroyables. Le tout dans une ambiance bon enfant. Revivons en couleur la session de samedi 24 février 2018.
Le coach Henri Lotin à l’oeuvre

Je prends la parole pour les rassurer : ils sont bien à un rendez-vous de blogueurs ! Pour le prouver, j’invite le coach Alida Mica Ebo’o à me rejoindre. Après elle, j’introduis la très discrète mais redoutable Dorothée Danedjo Fouba.

Une perle rare dans le blogging 237

La Guest de cette session est une jeune femme qui a eu l’onction des dieux des TIC. Comme je l’ai écrit récemment sur la page Facebook de cette plateforme : « Son nom seul me donne des frissons. Chaque fois qu’on se parle au téléphone ou sur Messenger, je suis comblé de joie. Je ressens beaucoup d’amour et de sincérité dans ses propos. Elle me dit régulièrement « c’est ton problème là-bas ». J’éclate de rire. Elle me rend fou. Pas le genre de fou qui ramasse les ordures au carrefour Mvog Atangana hein, mais fou d’amour pour son job ».

En effet, notre invitée spéciale est l’ambassadrice de la communauté #Mozilla au Cameroun. Normalement, tous ceux qui se disent blogueurs au « mboa » doivent la connaître. Ce n’est pas une faveur, mais une obligation. Enfin, je crois ! Parce que je pense qu’elle est une personnalité incontournable dans notre univers. L’équipe de notre plateforme de promotion du blogging a donc tenu à la faire connaître des nouveaux blogueurs.

On apprend à bloguer en s’amusant. On fait des rencontres incroyables. Le tout dans une ambiance bon enfant. Revivons en couleur la session de samedi 24 février 2018.
La Guest Dorothée Danedjo Fouba pendant son intervention.

Mozilla Representatives Mentor, Technovation Regional Ambassador, classée dans le Top 10 des meilleures Techwomen du monde en 2015 (femmes leaders du secteur de l’économie numérique) selon Anita Borg Institute et l’International Institute of Education, dans le cadre de Grace Hopper 2015. Rien que ça ! Dorothée est une journaliste multimédia senior, ingénieure d’éducation aux médias et blogueuse sur les technologies de l’information et de la communication. Elle a dix ans d’expérience professionnelle en relation directe avec le journalisme en ligne, le blogging, les TIC et le web 2.0 sur l’ensemble de ses près de 13 ans d’exercice professionnel. Enseignante à l’Ecole Supérieure des Sciences Techniques de l’Information et de la Communication (ESSTIC) depuis 2011, la jeune dame – qui compte plus d’une quinzaine de récompenses internationales dans les quatre coins du globe – a partagé son expérience avec les participants et a répondu à toutes leurs questions sur la pratique du blogging et sur la communauté Mozilla au Cameroun. Elle en a profité pour parler « éthique » aux blogueurs.
Ensuite, le coach Henri est finalement arrivé, ainsi que la Miss Danielle Chegue Wabo, la plus belle fille de la diaspora camerounaise et par ailleurs deuxième dauphine Miss Union africaine.

On apprend à bloguer en s’amusant. On fait des rencontres incroyables. Le tout dans une ambiance bon enfant. Revivons en couleur la session de samedi 24 février 2018.
Le coach Alida Mica Ebo’o à l’oeuvre

Nos coachs à l’œuvre

Le public était attentif et très curieux, les questions fusaient de toutes parts. Dorothée répondait à toutes les préoccupations. Après cela, place aux ateliers de formation, nous en avons formé deux, chaque coach coordonnait un groupe. Celui d’Henri Lotin portait sur le design et celui d’Alida portait sur la création d’un blog.

A 17h40, les ateliers nous firent le compte-rendu de leurs travaux, sous le regard bienveillant de la Guest, qui attribuait une note à chaque groupe de travail, ce qui mis fin à la première édition de l’année de #JeSuisCamerounaisEtJeBlogue.

Beau succès ! Le prochain rendez-vous est pris pour le 14 avril prochain à 14h.

La session en images.

4 réflexions sur “#JeSuisCamerounaisEtJeBlogue : entre blogging, rencontres et fou-rire

  1. Déjà que j’entends parler de blogging en Afrique francophone, je suis présent.
    En fait, je me rends compte que cette activité se porte bien là-bas, que ce soit au Cameroun, mais aussi en RDC et autres.
    La qualité des textes des blogueurs africains sur Mondoblog le prouve.
    Eh oui. Je peux imaginer l’ambiance qu’il y a eu durant cette séance de formation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *