Une chienne herbivore

Incroyable, mais il existe des animaux et des personnes qui ne respectent pas leur régime alimentaire.
A distance, elle ressemble plus à un petit mouton qu’à une chienne. Elle mange de l’herbe, comme les os d’une délicieuse dinde. C’est quand on se rapproche qu’on constate que c’est une chienne. Incroyable ! Un carnivore, censé avoir des canines bien limées, et subitement devenu herbivore. On aura tout vu dans ce Cameroun.

La scène se déroule ce lundi 28 septembre 2015, vers la « rue Koloko » au quartier Bonapriso à Douala. L’animal est concentré sur son « plat » et ne gère pas les humeurs des passants. Certaines personnes, bouche bée, se disent que cette chienne a certainement un parent mouton ou chèvre. Ou encore un oncle végétarien. D’autres pensent que c’est une chienne paresseuse qui a peur de chasser. Elle se contente seulement des herbes qui ne peuvent se déplacer ou la menacer de ne plus les manger.

De toutes les façons, la chienne ne gêne personne, et continue à bouffer ses herbes en toute quiétude en se disant que chacun est libre dans la vie. Elle fait ainsi allusion à la race humaine où les gens sont libres de bombarder les autres nations ou encore libres de devenir homosexuels, lesbiennes, pédophiles, ou de rester un vrai mec uniquement attiré pas des jolies nanas, ou de rester une vraie meuf uniquement attirée pas des beaux gosses.

Cette chienne pourrait même être omnivore comme certaines personnes bien connues de la scène mondiale. Les organisations de défense des droits des animaux, si elles existent déjà, devraient également se mobiliser pour soutenir cette chienne herbivore, ou même omnivore. Un peu comme certaines associations de défense des droits des homos font souvent quand l’un d’eux est en détresse.
Tout ça confirme que le monde entier est au seuil d’une nouvelle conscience, d’une nouvelle compréhension de ses ressources intérieures.

Un excellent écrivain dit dans son bouquin sur l’attraction que « le siècle précédent a vu le progrès matériel le plus prodigieux de l’histoire. Le siècle présent connaîtra le plus grand progrès mental et spirituel ». Sauf qu’il n’a pas précisé que les animaux allaient aussi s’en mêler.

Didier Ndengue

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *