Les ambassadeurs de Camair-co ne voyagent pas par Camair-co

Article : Les ambassadeurs de Camair-co ne voyagent pas par Camair-co
27 juillet 2016

Les ambassadeurs de Camair-co ne voyagent pas par Camair-co

Notre chef de l’État et ses ministres empruntent-ils régulièrement notre compagnie aérienne nationale pour leurs multiples déplacements à l’étranger ? NON ? Ils sont pourtant les premiers à prêcher le patriotisme sur tous les toits.

En « camerounisant » la Cameroon Airline Corporation (Camair-co), les autorités croyaient bien faire. Ils pensaient qu’ils sortaient notre compagnie du gouffre sous le règne des Européens. Sauf que depuis que la Camair-co est gérée par les nationaux, sa plaie ne s’est jamais cicatrisée. Sa famille de détracteurs ne fait que s’agrandir. Et les ennuis n’en finissent plus. Les règlements de comptes surgissent pêle-mêle. Et l’actuel Directeur général, Paul Nana Sandjo, n’a plus le sommeil tranquille. Lui qui avait pourtant des bons plans pour le redressement de cette structure.

Rien ne fonctionne normalement dans cette entreprise. La presse en parle. Et le président Paul Biya sort toujours de son silence avec un gros pactole en main. Le boss y injecte des milliards pour que l’étoile brille. Les réseaux tapis dans l’ombre font également le nécessaire pour créer des zones de turbulence. En toute sincérité, que de continuer à y injecter des sous n’importe comment tout en sachant que la compagnie aérienne nationale ne volera jamais plus haut, nos dirigeants feraient mieux de solliciter les vols Camair-co pour leurs multiples déplacements.

L'étoile du Cameroun
L’étoile du Cameroun

Sentez-vous à l’aise  

Lorsqu’il était encore ministre des Transports du Cameroun, Robert Nkili, au cours de plusieurs manifestations publiques en faveur de l’unique compagnie aérienne de chez nous auxquelles j’ai assisté, exhortait les uns et les autres à faire preuve de patriotisme à empruntant Camair-co pour leurs déplacements. Le petit « Robert », comme on l’appelle affectueusement, est un bon parleur, qui n’utilise pas toujours le haut-parleur pour se faire entendre. Il a forgé cette qualité au ministère du Travail et de la sécurité sociale, où il a également été patron. Ce type n’est plus malheureusement aux affaires depuis le dernier réaménagement du gouvernement par Paul Biya.

A part prononcer le nom « Camair-co », quelqu’un peut-il me dire combien de fois le petit « Robert » a emprunté notre compagnie pour ses nombreux déplacements à l’étranger ? Moi qui pensais qu’il aimait beaucoup notre étoile qui sombre toujours dans les ténèbres. Son prédécesseur, Edgar Alain Mebe Ngo’o, l’emprunte-t-il également pour ses voyages partout dans le monde dans le cadre de son travail ? J’en doute fort ! Ce n’est pas juste ça, hein messieurs les ministres de la République !!!

Venez monsieur le président, je vous attends
Venez monsieur le président, je vous attends

Qui a déjà vu Paul Biya dans les vols Camair-co ?

Franchement, ces messieurs, avant d’exhorter les autres à faire preuve de patriotisme, doivent d’abord être des modèles. En principe, c’est mon opinion, tous les hauts cadres de l’administration camerounaise devraient voyager avec l’étoile du Cameroun. Ils doivent être les premiers ambassadeurs de la compagnie aérienne nationale. Ce qui permettra à cette entreprise d’avoir une bonne santé financière pour gérer ses factures à temps. Je peux peut-être me tromper, mais je pense que même le boss, assis au palais d’Etoudi (Paul Biya), lui aussi, ne prend pas les vols Camair-co pour ses « courts/longs » séjours privés en Europe.

Certainement qu’il pense, comme bon nombre de personnes, que nos avions sont de mauvaise qualité, d’origine chinoise qui peuvent sauter et caler en l’air à tout moment. Et comment voulez-vous donc que notre compagnie fasse le plein de passagers alors que nos boss redoutent leurs engins ? A ce rythme, notre étoile ne brillera jamais dans les cieux de New-York, Paris, etc où nous avons pourtant des représentations diplomatiques.

Partagez

Commentaires

Ecclésiaste Deudjui
Répondre

Est-ce que ces gens se soignent d'abord au Cameroun?

Didier Ndengue
Répondre

Et pourtant, ils inaugurent des centres de santé et invitent leurs compatriotes à s'y faire soigner "Car se sont les meilleurs centres de l'Afrique centrale"