la Cebevirha

Les violences de Bamenda me font froid dans le dos

"Le ras-le-bol des anglophones"

Les ressortissants anglophones du Nord-Ouest, à Bamenda, ont engagé une série de manifestations ayant mal tournées. On dénombre au moins un mort cette semaine. Un mort de trop au Cameroun.    Ma voisine Rachel, originaire de Bamenda, sait que je […]