Bricolage jusqu’à la limousine du boss

Le véhicule du chef de l’Etat camerounais est tombé en panne au défilé marquant la fête nationale, le 20 mai 2016 à Yaoundé.

Ah, le père de Brenda ! Qu’est ce que tu as bien pu faire au bon Dieu pour que ton entourage te haïsse autant, au point de négliger ta limousine ? Père, je t’assure que ton mécanicien ne t’aime pas ! Chaque fois, c’est pareil. Tes mécaniciens veulent toujours te faire honte devant tes invités de marque. L’autre jour, c’est le pneu de ta limousine qui avait un souci alors que tu te rendais tranquillement à Mvomeka’a, ton village natal.

Là, on pouvait encore croire que c’est parce que la route avait trop de dos d’âne, ou qu’elle était mal goudronnée. Pour ce qui est de l’incident de ce matin, je ne sais pas comment ton mécanicien va se justifier, mais il faut qu’il sache d’avance qu’il n’a aucune excuse. Tu étais contraint d’arriver à la tribune présidentielle au Boulevard du 20 mai aux environs de 10h ce matin dans ta Mercedes Maybach, pour présider le défilé militaire et civil.

On pousse la limousine
On pousse la limousine

C’est vrai qu’on souhaite que tu prennes ta retraite, mais pas dans ces circonstances. Tu  nous as toi même habitué à la douceur. Tenez par exemple, pépé augmente le prix des hydrocarbures en douceur, fait grimper les prix des denrées alimentaires sans trop de bruits, lutte contre la corruption avec des méthodes très douces sans véritable succès, tolère le bricolage des grands chantiers de notre cher pays, etc.

Pépé est trop fort. Mais ce n’est pas pour autant que son mécanicien va s’amuser avec ses véhicules. Même si pépé accepte que les sociétés brassicoles augmentent les prix de la bière, qu’Eneo (société de distribution de l’énergie électrique au Cameroun) cause des délestages chaque jour et gonflent les quittances pêle-mêle, que la CDE cause la pénurie d’eau jusqu’à la présidence de la République, etc. Laissez-le tranquille. Pépé va prendre sa retraite, mais pas dans ces conditions là. En plus, le temps de Dieu n’est pas le temps des hommes. Pépé en est conscient !

Une limousine négligée

On ne se moque pas des camerounais jusqu’à ce point. On peut encore tolérer que la communauté urbaine mette la fausse peinture sur les voies publiques en cette heureuse occasion (fête nationale), que les routes soient trouées et qu’on enregistre autant d’accidents possibles sur nos axes routiers, mais la vie du chef de l’Etat est sacrée. Mais pas plus sacrée que la vie des centaines de camerounais qu’on perd presque chaque année sur nos routes. Certainement que plusieurs personnes vont me rétorquer que cette limousine qui est tombée en panne a été achetée depuis 34 ans. Qu’elle a le même âge que son propriétaire au pouvoir. Et puis, ça fait quoi si son véhicule a autant d’années ? Comme son boss, est-ce qu’il est fatigué de rouler ? Non.

Je le dis encore une fois de plus «rien ne justifie cette panne devant autant de diplomates étrangers». D’autres me répondront que c’est la colère des camerounais qui ne sont pas à l’aise dans leur chair qui s’abat sur le chef.

4 réflexions sur “Bricolage jusqu’à la limousine du boss

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *