A partir du Cameroun: 120 sénégalais rapatriés d’Afrique centrale

Leur chef d’Etat, Macky Sall, a affrété un avion vendredi 3 octobre pour ramener au bercail tous ceux qui ont fuis la guerre civile en République centrafricaine et d’autres cas en détresse au pays de Paul Biya.

La présidence de la République sénégalaise suit de très près l’évolution des activités de ses compatriotes en Afrique centrale. Ceux vivant sur les territoires instables préoccupent singulièrement Macky Sall. En Afrique centrale, la situation humanitaire des sénégalais de la République centrafricaine (Rca) est préoccupantes depuis le déclenchement de la guerre civile. Plusieurs d’entre eux sont entrés au Cameroun avec les délégations des personnes ayant fui la Rca à cause de l’insécurité qui y a fait son nid. Tous se sont réfugiés à l’Est du pays de Paul Biya, où ils ont bénéficié du soutien du Haut commissariat aux réfugiés (Hcr). Mais la crise humanitaire de cette région du pays est préoccupante. Même le Hcr est débordé. L’ayant donc constaté, l’Etat sénégalais est monté au créneau pour venir en aide à tous ses ressortissants en situation de détresse. D’où l’idée de les recenser et de les rapatrier.

Le rapatriement est volontaire et ne concerne en majorité que les sénégalais qui ont fui la République centrafricaine. C’est depuis plus de cinq mois que le dispositif lié à cette opération de rapatriement est mobilisé par la présidence de la République sénégalaise. Après récemment au camp de réfugiés à l’Est du Cameroun, la première vague de 70 sénégalais a quitté le sol camerounais en fin de semaine dernière. Les 50 autres suivront plus tard. L’action gouvernementale est menée par l’ambassade du Sénégal au Cameroun sous la férule de S.E. Aliou Ndao Fall. Afin de s’assurer du bon fonctionnement de cette opération, l’ambassadeur accompagne personnellement ses compatriotes dans le même vol jusqu’au pays natal.

Les cas nécessiteux

Pour être à l’heure à l’aéroport international de Douala au moment de l’embarquement dans l’après-midi, le diplomate et son premier conseiller Boubacar Sow ont quitté Yaoundé très tôt en matinée avec les sénégalais à rapatrier. Sur place à Douala, madame le consul honoraire Mareme Malong Salb remplissait toutes les formalités liées à cette opération auprès de la compagnie Sénégal Airlines et de l’antenne Douala du ministère camerounais des Relations extérieures (Minrex). Selon des confidences du personnel du consulat à Douala, très mobilisé depuis le lancement de l’opération, on retiendra que tous les frais liés au rapatriement sont entièrement pris en charge par l’Etat du Sénégal. « L’opération entre dans le cadre de la protection des ressortissants sénégalais de l’étranger ».

Macky Sall
le président de tous les sénégalais
En plus de ceux recensés avec le concourt du Hcr, certains sénégalais malades vivant dans la précarité ou en situation d’errance dans les autres régions du Cameroun sont également bénéficiaires de cette largesse, qui leur permettra de retrouver en toute quiétude le pays natal. D’autres sénégalais ont toutefois préféré attendre sur place au Cameroun que la paix et la stabilité soient restaurées en Rca pour y retourner. Car, là-bas, ils ont abandonné tous leurs biens et parfois leurs familles.

Didier Ndengue

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *