Douala : L’offensive diplomatique de la CUD

Ntonè Ntonè, délégué du gouvernement CUDDes projets de soirée interculturelle et de foire socioculturelle ont été approuvés par l’ensemble des représentants des pays et organisations diplomatiques et consulaires présents dans la capitale économique du Cameroun.

Le délégué du gouvernement auprès de la Communauté urbaine de Douala (CUD), Fritz Ntonè Ntonè, a présenté un discours devant un parterre de diplomates des pays et organisations amis du Cameroun. C’était jeudi 25 septembre dans la salle Rodolphe Tokoto de l’hôtel de ville de Douala, à l’ occasion de la réalisation de deux grands concepts d’échange socioculturel d’envergure internationale. Le premier concerne une « soirée interculturelle » qui permettra de « promouvoir la diversité culturelle et d’accentuer le niveau d’intégration des différentes communautés des pays étrangers vivant à Douala et sur l’ensemble du territoire camerounais, conduisant à la fluidification des relations avec les populations locales », justifie Fritz Ntonè Ntonè. Le second est une « foire socioculturelle et économique » qui regroupe les différents acteurs culturels et économiques non seulement camerounais, mais aussi des communautés étrangères de la ville de Douala. Ceci dans le but d’améliorer la visibilité des échanges interculturels. En d’autres termes, la CUD veut, à travers ces concepts innovateurs, faire un rapprochement entre le monde diplomatique et les populations locales. « Pour une bonne symphonie entre ces deux structures, les collectivités territoriales décentralisées doivent s’arrimer à la modernisation de son fonctionnement et à une ouverture vers l’extérieur », renchérit le délégué du gouvernement.

Les préoccupations des diplomates
Intéressés, les diplomates ont aussitôt adopté le projet. « Je trouve que c’est une très bonne initiative du délégué. Les deux événements sont à saluer. Mais nous ne savons pas encore les modalités de participation », explique Ouedraogo Mahamadou, Vice-consul du Mali. Pour Francis Koffi Tomety, consul a. i du Togo, il serait plus bénéfique pour tous les participants que la soirée interculturelle se tienne pendant trois jours successifs (vendredi, samedi et dimanche). Au niveau de la CUD, on peaufine les derniers détails pour réussir l’organisation de la première édition de la soirée interculturelle prévue au mois de novembre 2014 sous le thème: « Douala, ville animée par sa diversité et son brassage international ». Les expositions d’œuvres issues de la diversité culturelle, œuvres théâtrales, chants et danses traditionnels, gastronomie diversifiée… meubleront le rendez-vous. La foire socioculturelle et économie, quant à elle, est annoncée pour le premier semestre de l’année 2015 et elle a pour objectifs: d’offrir une plateforme d’exposition du savoir-faire des communautés étrangères de la ville de Douala; de participer au rayonnement de la ville au niveau international; de recueillir les difficultés et les attentes des étrangers installes dans la ville.
Didier Ndengue

The following two tabs change content below.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *